C’est quoi le snack content (et comment l’utiliser) ?

Très apprécié des internautes : le snack content est le terme qui désigne ces contenus courts, faciles à consommer et qui constituent désormais une vraie tendance.

Est-il la réponse au temps d’attention plus réduit que les internautes accordent au contenu marketing sur la toile ? Permet-il d’améliorer la visibilité de votre marque et toucher plus de cibles ?

Comme pour toute stratégie éditoriale, le snack content est un contenu efficace qui vous permet de générer de nouveaux clients à condition d’être bien conçu et de diffuser des messages pertinents.

Voyons en détail comment l’utiliser dans son brand content.

snack content
Snack content, le contenu à grignoter — Photo de Brooke Lark sur Unsplash

 

Snack content : traduction

Snack signifie tout simplement collation ou en-cas. C’est un repas léger que l’on peut manger sur le pouce.

Content signifie contenu.

Le snack content désigne donc un type de contenu à grignoter.

Snack content : définition

Il désigne de l’information qu’elle soit sous forme écrite (article de blog, post écrit), audio (podcast), visuelle (photo, infographies, GIF animé) ou audiovisuelle (vidéos, motion design, etc.) que l’on consomme rapidement.

On parle aussi de snackable content ou encore snacking content.

Le concept est apparu il y a plus de 30 ans dans la presse, donc bien avant le web. L’idée était d’offrir aux lecteurs de quoi “grignoter” de l’info avec des “brèves”. Les rédacteurs cherchaient déjà à résoudre un problème de déficit de l’attention. Beaucoup de lecteurs rechignaient à lire de grands articles. Et ces magazines accordaient une part plus importante à l’iconographie (l’image sous forme de photos, illustrations,etc.).

Ce sont donc les magazines des années 80 qui ont inventé le snack content.

Exemples de snack content

Pour savoir de quoi on parle, voici les types de contenu à picorer.

La photo snack

Le principe est simple. On crée une image avec un contenu intéressant très succinct. C’est idéal pour utiliser le pouvoir d’engagement du social media.

La citation

On commence avec le maître du genre, Gary Vaynerchuk, qui extrait systématiquement des citations de ses podcasts ou de ses conférences live. Il les diffuse ensuite sur les réseaux sociaux afin de générer du trafic vers le podcast ou la vidéo de la conférence.

citation gary vaynerchuk
Exemple de snack content : la citation

 

Le dessin

La légende prétend que certaines personnes n’achètent un journal que pour le dessin humoristique qu’on y trouve.

dessin deligne
Exemple de snack content : le dessin

Le GIF animé

Là encore, on a choisi une marque qui depuis quelques années utilise avec succès une stratégie digitale reposant sur le snack content couplé à un bon storytelling : Oasis.

gif oasis
Exemple de snack content : le gif animé

 

Le cinémagraphe

Variante plus artistique du GIF animé, le cinémagraphe est une image dans laquelle seul un élément est en mouvement. On peut faire briller un composant ou pétiller un autre. Ici, vous voyez la carte de vœux digitale de la ville de San Francisco.

Cinémagraphe
Exemple de snack content : le cinémagraphe

 

La pub carrousel

La pub carrousel ou carousel ad, est un microcontenu très en vogue. Sur les réseaux sociaux, elle obtient souvent un fort taux d’engagement, notamment en ce qui concerne les commentaires et les partages. Ce qui représente le Saint Graal pour une marque. Voici un exemple :

carrousel Ads
Exemple de snack content : la pub carrousel ou carousel ads

L’info snack

Plus informatif, l’info snack est plutôt destinée à une audience B2B. L’idée est de combiner du contenu intelligent avec l’aspect snack. Voici comment utiliser une courte infographie.

infographie immobilier
Exemple de snack content : l’infographie

 

La vidéo snack

La vidéo est sans doute le format le plus propice pour créer du contenu attractif que l’on peut ensuite diffuser sur les réseaux sociaux.

Voir le snack content vidéo plus en détail

Le teaser

Il se prête bien aux pratiques des médias sociaux comme Facebook, Instagram, LinkedIn, Snapchat. Mais il convient aussi parfaitement à une campagne email ou à des newsletters, afin d’inciter l’internaute à visiter le site web.

Ici, le site de mode masculine Bonne Gueule donne un avant-goût de sa collection hiver.

La web-série

Ce snackable content est plus adapté à une chaîne YouTube. Il a été utilisé par diverses marques avec plus ou moins de succès. Ici, c’est la marque de produits de soin pour homme de David Beckham, House 99, que l’on prend en exemple.

L’interview snack

Pour trancher avec l’interview-fleuve et le podcast, voici l’interview courte à déguster sur le pouce. Un exemple assez réussi, c’est la chaîne YouTube “Les Mutants” dont voici un extrait.

Snack content, microcontenu ou content dripping ?

En fait, on parle de la même chose. Le microcontenu n’est ni plus ni moins qu’un synonyme de snack content. Et le content dripping, de l’anglais drip qui signifie “goutte-à-goutte”, désigne une stratégie de marketing de contenu par laquelle une marque offre régulièrement des contenus brefs à des cibles B2B ou B2C. Encore un synonyme donc.

Cette prolifération de termes pour définir la même approche montre simplement qu’il s’agit d’un phénomène qui prend de l’ampleur. C’est d’ailleurs la première des 15 tendances du marketing digital à suivre en 2020, selon le blog de référence de Danilo Duchesnes.

Mais, d’où vient ce nouveau format communication ?

Le snack content est la conséquence de plusieurs tendances.

D’abord, la publicité classique a perdu son influence. Les consommateurs disposent de divers moyens pour la sanctionner : l’onglet spam des boîtes email, les ad blockers et la possibilité de “sauter” l’annonce (le bouton “skip”).

En même temps, le contenu devient de plus en plus important. Le marketing de contenu est désormais bien établi. Il existe de plus en plus d’entreprises françaises de toutes tailles qui le pratiquent avec succès.

Revers de la médaille, le flot d’informations sur internet est en constante augmentation. On parle d’infobésité. Puisque désormais tout le monde produit du contenu, c’est de plus en plus difficile de sortir du lot.

Autre facteur : plus de 97% des utilisateurs des réseaux sociaux y accèdent depuis un mobile. Or, il est beaucoup plus facile de visionner une image ou une courte vidéo que de lire un long texte sur un écran de smartphone !

Enfin les influenceurs, puisqu’ils ont su conquérir des audiences larges à travers la production de contenu sont devenus des modèles pour la communication digitale.

Le snack content est une réponse à ces tendances : du contenu que l’on peut consulter rapidement dans son fil d’actualité, et qui permet à une marque de rester à l’esprit de son public cible.

Brut., Konbini ou Topito ont fait du snack content la base de leur ligne éditoriale.

À propos du mythe de la diminution du temps d’attention

Les résultats d’une étude surprenante circulent sur internet qui prétend que le temps d’attention de l’être humain est de 8 secondes, et que ce temps est inférieur à celui dont est capable un poisson rouge. Bon les gars, dites-moi un peu comment vous avez fait pour calculer le temps d’attention d’un poisson. Épatez-moi ?

Comment, avec un temps d’attention si faible, expliquer le succès de films-fleuves comme Le Seigneur des anneaux ? Vous voulez dire que toutes les 8 secondes, les spectateurs décrochent ?

C’est une vaste blague, révélée notamment dans cet article, la concentration : du poisson rouge à Edison.

Ce qui est vrai, en revanche, c’est que face à l’avalanche de contenu disponible, le temps qu’un internaute décide d’accorder à un contenu (pour savoir s’il veut le consulter plus attentivement ou non) est extrêmement faible. Nous avons probablement 2 ou 3 secondes pour accrocher un spectateur et lui donner envie d’en savoir plus.

Alors, comment faire ?

1/ Connaître son audience. Cela se fait à travers des enquêtes ou en utilisant des outils digitaux pour dresser un portrait-robot de son public cible. En inbound marketing, on parle de “persona”. Le persona comprend les besoins, les désirs et les craintes de ce public cible.

2/ Faire du contenu de qualité. Ce n’est pas parce que c’est court que cela doit être bâclé. Au contraire, la concision nous pousse à soigner chaque élément au maximum pour créer un véritable impact.

Maintenant, si vous voulez prendre une leçon en matière de microcontenu, vous pouvez consulter LA méthode de création de contenu de Gary Vaynerchuk.

Les meilleures pratiques du snack content

Il y a cinq ingrédients pour proposer un snack content sain : l’adéquation, l’équilibre, le contrôle, la modération et la variété. C’est notre bilan nutritionnel pour le snack marketing.

L’adéquation : quel qu’il soit, le snack content doit être pertinent et adapté à l’audience visée. L’objectif d’un snackable content, c’est que le public en veuille davantage. Il faut donc proposer un contenu utile.

L’équilibre : pour créer du contenu engageant, il faut trouver le bon dosage entre le divertissement, l’éducatif et l’émotion.

Le contrôle : ne faites pas du snack content pour l’amour du snack content. Encore une fois, il doit diriger votre audience vers des contenus plus longs et plus élaborés.

La modération : n’en abusez pas. Déterminez un rythme de publication et gardez-le dans votre stratégie éditoriale. Ne gavez pas vos clients potentiels avec des apéritifs ou des sucreries.

La variété : multipliez les formats. Testez différentes idées de contenu. Cela évitera que votre public cible se lasse. Et cela vous permettra de voir ce qui marche le mieux.

Slow content versus snack content

Le slow content, c’est du contenu long et détaillé, tel qu’un article de blog de plus de 800 mots, un livre blanc, une vidéo de plus d’1 min 30 . Il s’agit de contenu à forte valeur ajoutée, pour démontrer une expertise, du référencement naturel, ou éduquer son audience cible sur les solutions que l’on offre.

On a tendance à les opposer alors qu’ils se complètent. Une bonne stratégie de communication devrait inclure un contenu de grande qualité à partir duquel on peut développer des contenus courts et impactants pour poster sur les réseaux sociaux et élargir son audience.

Sommaire

Votre devis en 30 secondes