Utiliser le snack content vidéo pour élargir son audience

Aujourd’hui, de très nombreuses marques utilisent une stratégie marketing basée sur le snack content, y compris le snack content vidéo. L’objectif est de devenir viral. Sauf que très peu d’entre eux y parviennent. Pourquoi ? Et comment créer du contenu avec un véritable potentiel de viralité ?

snack content video pop corn

C’est quoi le snack content vidéo ?

Tout d’abord, prenons le temps de définir les termes.

Le snack content, c’est une stratégie éditoriale qui a pour objectif de créer des contenus courts, incisifs et pertinents afin d’obtenir de la visibilité sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn…) et de l’engagement. On rencontre aussi les termes snackable content, snacking content ou micro-contenu (micro content en anglais).

Le snack content vidéo, c’est donc la création de contenu vidéo avec la même ligne éditoriale.

Exemples de snack content vidéo

Il existe différents formats du snack content video.

Les stories

Depuis sa naissance, la story a connu un engouement phénoménal. En 2019, on estimait le nombre d’utilisateurs quotidiens à 500 millions. Les stories ont presque supplanté le fil d’actualité. Leur force ? L’effet de rareté. Une story disparaît au bout de 24h.

Une story peut être une photo, une animation ou un film de 5 à 15 secondes. Et l’on peut mettre plusieurs stories à la suite l’une de l’autre.

instagram story exemple
Exemple de story Instagram – snack content vidéo

 

Le micro-contenu éducatif

Il s’agit d’un film court qui informe sur un aspect du produit : son utilisation, ses applications, son fonctionnement. Ici, on vous présente un spot de la Française des jeux qui explique sa genèse.

 

La micro-interview

Tout est dans le titre. Il s’agit d’une interview courte.

 

L’extrait ou teaser

C’est idéal pour les réseaux sociaux. Donner un extrait qui donne ensuite l’envie d’en savoir plus en se rendant sur le site web de l’annonceur. Un des maîtres du genre, c’est la franchise de jeu vidéo Assassin’s creed.

 

Pourquoi faire du snack content vidéo

Dans le cadre d’une stratégie de communication digitale, ce que l’on recherche, c’est de la visibilité et des conversions. Or, ce sont les vidéos qui obtiennent le plus d’engagement (likes, commentaires et partages), et aussi qui sont privilégiées par l’algorithme des médias sociaux.

“Les listes et les vidéos obtiennent des partages beaucoup plus élevés en moyenne que les autres types de contenu,” d’après les résultats d’une étude menée par Buzzsumo et Moz sur 1 million d’articles.

La popularité des vidéos s’explique par plusieurs facteurs. De nombreuses études montrent que notre cerveau traite mieux l’information visuelle. 90% de l’information transmise au cerveau est visuelle et le visuel serait traité 60 000 fois plus rapidement que le texte.

La vidéo est aussi mieux mémorisée. 80% des internautes se souviennent des vidéos publicitaires qu’ils regardent en ligne.

Mais l’évolution majeure, c’est l’importance prise par le smartphone. Selon une étude de l’entreprise StatCounter, spécialisée dans la mesure d’audience, en octobre 2016, 51,3% des sites web ont été consultés depuis un smartphone contre 48,7% depuis des ordinateurs fixes. Fin 2016, le mobile est passé devant le PC.

La progression de ce dispositif, à l’écran plus petit, se fait au détriment du texte et au profit de la vidéo. Il est donc primordial d’en prendre acte dans son webmarketing et de créer un contenu mobile-friendly.

Comment concevoir un snack content percutant – 4 conseils

1/ Comprendre son audience

Comme pour la création de tout contenu marketing, tout commence avec la construction du persona (le portrait-robot de son public cible). Cela permet d’identifier les besoins, les attentes et les points de douleur de vos cibles.

Comment construire son persona ? Le moyen le plus simple est d’interroger ses clients en leur offrant une promotion en échange de leurs réponses.

Vous pourrez ainsi identifier des comportements d’achat et créer des contenus vidéos en adéquation avec votre audience. Vous obtiendrez alors un meilleur taux de conversion et vous pourrez ainsi acquérir de nouveaux clients.

Exemple persona
Modèle de persona proposé par l’application Appvizer

 

2/ Comprendre les usages des réseaux sociaux

L’exercice est plutôt simple : glissez-vous dans les chaussures de votre public cible. Que fait-il sur Facebook ? Que cherche-t-il sur Instagram et sur LinkedIn ? Puis adaptez votre snack content au réseau social utilisé. Vous ne ferez pas le même contenu éditorial pour chacune des 3 plateformes que nous avons citées.

C’est ce que Gary Vaynerchuk place au cœur de sa stratégie de création de contenu : respecter l’audience.

3/ Donner de la valeur

Si vous voulez vraiment fidéliser une audience, créer un lien fort avec celle-ci, il vous faut concevoir des contenus de valeur. Cela peut se faire de diverses manières : en transmettant des informations utiles, en créant des contenus originaux ou divertissants, en montrant que l’on manifeste un intérêt réel pour notre public cible.

Si l’on comprend bien son audience, la création de contenus à forte valeur ajoutée est assez facile. Elle consiste à apporter des réponses aux attentes, difficultés ou points de douleur de l’audience : avec des astuces, des conseils, des anecdotes. Mais cela peut être fait aussi en apportant une touche humoristique ou en offrant un contenu fun.

La valeur vient aussi du fait de susciter des émotions. Même dans un contenu court, il est possible d’introduire une dose de storytelling. L’émotion, c’est ce qui va river l’attention d’une personne à un contenu et l’inciter à en vouloir plus.

Un des rois du domaine, c’est sans aucun doute Casey Neistat (même si l’on est à la limite du snack content quand les vidéos dépassent les 3 minutes).

4/ Faciliter le partage

Derrière la création de brand content de type micro-contenu, ce qu’une marque vise, c’est le maximum d’engagement. Mais il y a surtout 2 types d’engagements intéressants ET valorisés par les algorithmes : les commentaires et les partages.

Pour obtenir plus de commentaires, je vous recommande de lire l’article “comment obtenir une audience engagée (et un meilleur chiffre d’affaires) avec ses vidéos : les secrets de 8 influenceurs.”

Pour faciliter le partage, vous devez :

1/ Traiter un sujet, une idée, un seul élément

Ne dispersez pas votre audience, ne la noyez pas. Restez concentré sur le sujet que vous traitez et faites-le de manière concise.

Soyez clair. Créer un contenu utile facile à assimiler, sans qu’on ait besoin d’y réfléchir.

2/ Devenez l’ami des robots

Comprenez comment fonctionnent les algorithmes des plateformes de social media et soignez les titres, le recours aux mots clés ou aux tags, les descriptions (pour YouTube), etc.

3/ Trouvez l’équilibre

Pour avoir un contenu engageant, il faut qu’il soit :

  • éducatif
  • divertissant
  • inspirant
  • ou les 3 à la fois.

Bénéficier de l’accompagnement d’une agence de snack content

Pour profiter pleinement des opportunités offertes par le marketing digital, faites appel à une agence de communication vidéo. La création de snack content doit s’intégrer à une stratégie marketing bien pensée en amont.

En même temps qu’un contenu vidéo long est créé, il faut anticiper sur la nécessité d’en extraire des contenus courts (micro-contenus, GIF, etc.) et différents formats (format carré et format vertical).

La bonne stratégie dans le content marketing : utiliser des teasers pour rediriger les internautes vers des contenus plus longs.