Comment définir une stratégie vidéo efficace ?

Table des matières
En 2020, 8 millions de vidéos étaient visionnées chaque jour sur Facebook. De même, on estimait alors que 500 millions d’utilisateurs Instagram consultaient quotidiennement leurs stories… Des chiffres à en donner le vertige ! De fait, 8 marketeurs sur 10 se disaient alors satisfaits du ROI du format vidéo. À l’heure où le brand content s’impose comme l’une des préoccupations majeures des entreprises, la nécessité d’investir ce créneau est devenue une évidence aux yeux de nombreux professionnels. La création et la production de contenu vidéo, pourtant, ne s’improvise pas. Pour être synonyme de succès, ce support doit être judicieusement intégré au cœur de la stratégie marketing globale de l’organisation. Aussi, comment définir une stratégie vidéo efficace ? Détails ci-dessous. jeux d'échec

Identifier vos cibles

C’est le nerf de la guerre. L’étape à laquelle vous devez accorder le temps nécessaire à l’obtention de réponses précises. Et pour cause : toute stratégie vidéo pertinente implique en premier lieu d’identifier vos cibles. D’ailleurs, si votre business est sur les rails, vous en connaissez déjà certaines caractéristiques. Attention, toutefois : ne vous bornez pas à établir un simple portrait sociodémographique de cette fameuse cible.  Approfondissez vos recherches à son sujet dans le domaine du digital. Concrètement, vous devez établir :
  • ses sujets de prédilection ;
  • ses habitudes de consommation en matière de vidéo ;
  • les canaux de consommation privilégiés à cette fin.
N’hésitez pas à élargir votre spectre d’étude aux clients de vos concurrents. Vous pourriez en retirer des enseignements précieux !

Définir des objectifs

Les leviers de la stratégie vidéo sont nombreux. Ses déclinaisons extrêmement diverses. Quant aux axes de travail sur lesquels vous devrez vous pencher, ceux-ci ne manquent pas non plus ! Autrement dit, pour ne pas s’éparpiller, il est impératif de définir des objectifs précis, afin de porter un regard critique sur vos résultats et performances. En l’état, ces objectifs peuvent – eux aussi – être variés :
  • développement de votre notoriété sur le web ;
  • amélioration de votre référencement ;
  • augmentation du temps passé sur votre site internet ;
  • progression de votre taux de conversion ;
  • animation de vos réseaux sociaux ;
  • etc.
Cette liste n’est pas exhaustive. Elle dépend entièrement de vos aspirations et de vos besoins.

Choisir le ou les format(s) adapté(s)

Là encore, vous n’avez que l’embarras du choix. Quel que soit le choix des supports que vous privilégierez, gardez à l’esprit que le but est de capter l’attention de votre audience. À partir de ce constat, considérez l’offre ou les informations que vous souhaitez présenter : quelle serait la façon la plus attractive de la ou les présenter ? Faites preuve de créativité ! La clef du succès tient en un mot : dynamisme. Les internautes sont volatiles. Au moment de choisir le ou les format(s) adapté(s), vous devez donc veiller à ce que votre réalisation soit efficace et synthétique.  Grosso modo, vous disposez de plusieurs options :
  • le packshot vidéo, autrement dit une présentation visuellement centrée sur votre produit ;
  • l’interview de vos clients ou de vos collaborateurs ;
  • le tutoriel afin de mettre en scène votre expertise et/ou votre produit ;
  • le motion design ayant surtout vocation à vulgariser des informations complexes ;
  • etc.
Si votre affaire n’est pas balbutiante et que vous disposez d’ores et déjà de quelques contenus, tentez de projeter ces derniers dans la réflexion que nous venons d’évoquer. Par exemple, si vous exposez les témoignages de certains de vos clients sur votre page web, pourquoi ne pas transformer ce contenu textuel en un contenu vidéo ? Enfin, sachez qu’une stratégie vidéo efficace est aussi une stratégie diversifiée. En d’autres termes, n’hésitez pas à varier les plaisirs ! Cela créera un effet de nouveauté auprès de votre communauté. À ce sujet, notez également que la planification est un atout de choix. Parvenir à faire de sa publication sur les réseaux sociaux un “événement” est synonyme de captation, d’engagement et de leads.

Sélectionner vos canaux de diffusion

Avant de se lancer bille en tête dans la création, puis la production de l’un des formats susnommés, il est cependant crucial de sélectionner vos canaux de diffusion. Autrement dit, de savoir – au préalable – quel canal de diffusion vous servira à le communiquer. Il ne sert à rien d’élaborer des vidéos hautement originales, si ces dernières ne sont pas sources d’acquisition. Or, c’est très exactement ce qui se produira si vous diffusez votre production au mauvais endroit. Parmi les principales options généralement privilégiées, on relèvera notamment :
  • le site web de la marque concernée ;
  • la plateforme YouTube ;
  • les réseaux sociaux de manière générale ;
  • les publicités en ligne type Facebook Ads ;
  • les newsletters.
De même, il existe quelques “combinaisons” à privilégier ou non en matière de format et de canal. Une vidéo pertinente est une vidéo dont le format est cohérent avec l’interface par l’intermédiaire de laquelle elle est diffusée. Facebook et Instagram seront plus adaptés aux contenus dits de “divertissement”, à l’image d’un tutoriel ou d’une production axée sur l’humour et la légèreté. À l’inverse, vos propres pages web s’avéreront propices à la présentation de formats plus longs et à caractère pédagogique. Pourquoi ne pas introduire votre entreprise via une vidéo didactique, à l’image du motion design, par exemple ? De même, sachez que ce type de production s’intègre parfaitement aux réseaux sociaux professionnels – type LinkedIn. Enfin, si vous envisagez de partager vos réalisations par l’intermédiaire d’une newsletter hebdomadaire, privilégiez alors des contenus “utilitaires”. À l’image d’un tutoriel que vos destinataires seront susceptibles de réaliser eux-mêmes pendant le week-end. En bref : un petit “plus” que votre audience sera heureuse de trouver dans sa boîte mail saturée de publicités en tout genre.

Établir un calendrier

Nous l’avons évoqué un peu plus haut : ne faites pas l’impasse sur l’élaboration d’un planning éditorial. Au-delà de vous aider sur le plan organisationnel, établir un calendrier vous aidera à observer une certaine cohérence, voire à créer un fil rouge entre vos publications, à l’image d’une websérie.  Un conseil : croisez ce planning avec celui de vos actions marketing. La publication de vidéos vous aidera à les “booster”, qu’elles soient ou non directement liées à la promotion. De même, soyez vigilants à la saisonnalité et aux thématiques du moment. Une stratégie vidéo dévoilera tout son potentiel, si vous prenez garde à instaurer une certaine proximité avec votre public et ses préoccupations.  Dans cette optique, veillez à la régularité, ainsi qu’au timing de vos publications. Outre un meilleur référencement auprès des moteurs de recherche, la fréquence est un facteur d’acquisition non-négligeable. De même, l’heure à laquelle vous publiez peut s’avérer déterminante. Songez “visibilité” : si votre cible n’a pas pour habitude de regarder son téléphone entre 6 h et 9 h du matin, il ne sert à rien d’activer vos réseaux sociaux sur cette tranche horaire.

Étudier vos KPIs

Pour juger de l’efficacité de votre stratégie vidéo, il vous faudra vous référer à des indicateurs précis et étudier vos KPIs. En la matière, il n’existe pas véritablement de chiffres tout désignés, dans la mesure où ces derniers dépendent des objectifs dont nous avons précédemment parlé.  Ainsi, si votre but était d’accroître votre notoriété, vous pourrez par exemple vous référer à votre nombre de vues, de likes, de nouveaux abonnés à votre chaîne ou encore au temps de visionnage. A contrario, si vous visiez un meilleur référencement naturel, vous devrez davantage vous concentrer sur votre positionnement dans les SERP, sur le nombre de visiteurs de votre site internet, etc. L’important est que vous distinguiez les indicateurs pertinents de ceux qui ne seront pas impactés par votre plan d’actions.

Ce qu’il faut retenir

La cohérence est la clé d’une stratégie vidéo efficace. Voyez cette dernière comme un puzzle, dont les pièces doivent s’imbriquer les unes dans les autres. À titre d’exemple, si vous souhaitez atteindre une cible jeune, vous ne pourrez pas faire l’impasse sur les réseaux sociaux. La bonne nouvelle, c’est que la vidéo est justement le contenu le plus propice au partage sur les réseaux sociaux ! Une aubaine à côté de laquelle il serait dommage de passer… À une heure où le social selling est en pleine expansion !

Laisser un commentaire